Kaspersky utilisé pour pirater la NSA.

0

Des pirates russes ont utilisé l’antivirus Kaspersky pour voler des documents confidentiels qui se trouvaient sur l’ordinateur personnel d’un sous-traitant de la NSA après qu’un entrepreneur a déposé des informations sur son ordinateur domestique, ont rapporté jeudi deux journaux (The Wall Street Journal etThe Washington Post).

The Washington Post a déclaré que l’employé avait travaillé à l’unité d’opérations d’accès personnalisé de la NSA pour les pirates d’élite avant d’être licencié en 2015.

La NSA a refusé de commenter, citant la politique de l’agence «de ne jamais commenter nos affiliés ou des problèmes de personnel».

Le 13 septembre dernier, la Sécurité intérieure a en effet donné l’ordre à tous les fonctionnaires fédéraux de désinstaller d’ici 90 jours tous les logiciels antivirus de Kaspersky Labs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici