Darknet : Countournez la censure, protocoles Darknets

0

Un darknet est un réseau superposé qui utilise des protocoles spécifiques intégrant des fonctions d’anonymat. Certains darknets se limitent à l’échange de fichiers, d’autres permettent la construction d’un écosystème anonyme complet (web, blog, mail, irc).
Vous avez sans doute déjà entendu parler de Freenet, Tor ou I2P. Les médias dominants nous vendent le concept du darknet comme un réseau caché où sévissent les vendeurs de drogue et autres irrégularités. Pour être et rester anonyme, il faudra malgré tout être vigilant (éviter certains types de fichiers qui peuvent trahir votre IP, ne pas ajouter de plugin au navigateur, etc.). Par contre, il est vrai que parmi ces sites Internet cachés, on trouve tout un tas de choses illégales. Voici un peu tour des protocoles Darknets.

 
TOR

Créé en 2002, Tor domine largement depuis des années, grâce à des mises à jour fréquentes et à une communauté impliquée. Il s’agit d’un réseau informatique qui garantit l’anonymat de ses utilisateurs grâce à un chiffrement multicouches. L’utilisateur peut ainsi surfer sans être pisté par les sites web qu’il consulte, contourner des blocages imposés par des fournisseurs d’accès ou des gouvernements, ou encore publier des éléments en conservant son anonymat, et en dissimulant sa localisation.

À lire aussi : Comment protéger votre vie privée en ligne avec le navigateur Tor

I2P

I2P (Invisible Internet Project) est un réseau anonyme, offrant une simple couche réseau logicielle de type réseau overlay, que les applications peuvent employer pour envoyer de façon anonyme et sécurisée des informations entre elles. La communication est chiffrée de bout en bout. Le réseau propose donc des serveurs Web (eepsites), mais aussi un client BitTorrent, un système de stockage partagé.

FREENET

Freenet a été créé avec le même objectif que Tor. Freenet est un réseau informatique anonyme et distribué construit sur l’Internet. Il vise à permettre une liberté d’expression et d’information totale fondée sur la sécurité de l’anonymat, et permet donc à chacun de lire comme de publier du contenu. Il offre la plupart des services actuels d’Internet.

ZERONET

Zeronet est une plateforme en ligne décentralisée basée sur la chaine de blocs Namecoin et le protocole P2P BitTorrent. Cette application consiste en un script open-source écrit en langage Python. ZeroNet utilise le réseau P2P BitTorrent pour le partage des listes et des échanges, BitCoin pour le chiffrement et Tor pour ajouter une couche d’anonymat. Bien sûr, rien n’est stocké sur un serveur. Chaque participant possède une partie des sites qu’il consulte et «seed» pour les autres. C’est grâce à ce mode de fonctionnement qu’il devient impossible pour un gouvernement, un FAI ou un groupe de pirates de prendre la main ou d’en interdire l’accès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici