Le FBI saisi Backpage, site géant de petites annonces.

0

Le site géant de petites annonces Backpage.com a été saisi vendredi les autorités fédérales américaines, accusé de favoriser les trafics d’êtres humains dans un but de prostitution.

La saisie de vendredi fait suite au passage du mois dernier de la SESTA au Sénat. Le projet de loi controversé, destiné à freiner le trafic sexuel en ligne, qui a été motivé par une affaire impliquant Backpage. Un projet de loi similaire, connu sous le nom de FOSTA, ou la Loi sur la lutte contre le trafic sexuel en ligne, qui a été adopté par la Chambre en février.

Ces dernières années, les professionnels du sexe sont devenus de plus en plus dépendants d’Internet, à la fois pour éviter de travailler dans la rue et pour échanger des informations sur des clients potentiellement dangereux.

Backpage.com est considéré comme le premier site de prostitution du monde, ses millions de petites annonces étant utilisées pour proposer des relations sexuelles tarifées impliquant parfois des mineur(e)s et des victimes de trafics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici